support_239x179.jpg
support_239x179.jpg
QUESTIONS

Comment capitaliser les points à développer et nos points forts rencontrées au cours d’activités en anglais et les formaliser sans entraver le bon déroulement de la séance?


objective-setting.jpg
objective-setting.jpg
OBJECTIVES


Long term


- Se définir en tant qu’équipe apprenante


Middle term


- Concilier auto-apprentissage et développement personnel

Short term


- Continuer les différents travaux à effectuer pour la fin du semestre (learning team, Passeport langue,..)
- Faire le point sur l’avancée de nos travaux et sur leur efficacité sur le long terme.
- Faire le point sur les profils MBTI et intégrer ce profil dans le concept d’équipe apprenante.



internet-marketing-tools-300x300.jpg
internet-marketing-tools-300x300.jpg
RESOURCES


- Rapports précédents
- Différents wikis
- Passeport anglais professionnel
- MBTI
- Réunion GAIA



475px-Busy_desk_red.png
475px-Busy_desk_red.png
ACTIVITY


Dans le cadre des échanges internes au groupe, nous avons décidé de pratiquer plus souvent l’anglais. Les échanges nécessaires à la coordination du groupe ont été effectués en anglais uniquement. Nous avons effectué ces communications en nous efforcant d’adopter un anglais de type professionnels. une annonce de réunion revetait donc un caractère très formel.

En complétant le passeport langue nous nous sommes rendu compte que certains points n’ont pas encore été abordé. Il est donc difficile d’établir des critères adaptés à une activité même si nous pouvons transposer certaines difficultés rencontrées par ailleurs.
Nous avons donc à présent un point d’appui pour développer de nouvelles activités dans des domaines encore inexplorés. Travailler sur ces points nous font rebondir sur d’autres activité et d’autres critères d’évaluations


Cependant une autre remarque a été soulevé lors des séances quant à la capitalisation des points à développer ou des points forts. En effet, il est difficile d'interrompre la séance régulièrement et d’avoir un regard critique sur nos échanges instantanément. Nous devons donc faire un retour après la séance pour déduire de notre activités des critères d’évaluations et cibler les difficultés de chacun. Cela prend du temps et n’est pas une partie vraiment appréciable par tous. Nous avons donc pensé à désigner une personne chargée de capitaliser ces remarques pendant le déroulement de la séance. Ce rôle est changé toutes les 20 minutes pour que chacun puisse participer et garder de la motivation.






pdca.gif
pdca.gif
EVALUATION


En ce qui concerne la communication interne au groupe, elle nous a permis de créer un lien avec le passeport langue. En effet, en tentant de recréer une atmosphère professionnelle dans le langage, nous sommes poussés à utiliser une syntaxe et des mots de vocabulaires adaptés qui ne nous sont pas forcement familier dans un premier temps.


Lors de notre séance projet qui s’est déroulé en anglais où nous avons expérimenté le rôle de “secrétaire anglais”, plusieurs difficultés de mise en route sont apparues. Tout d’abord au niveau des tâches à réaliser, nous n’avons pas tous la même façon de formaliser nos remarques. De plus, nous ne nous focalisons pas sur les mêmes aspects de la séance: langage, vocabulaire, management. Ce fonctionnement nous parait être une piste à développer par la suite pour qu’elle devienne efficace et source d’amélioration.

L’alternance entre activité et retour sur le passeport langue nous permet d’entrevoir de nouvelles possibilités d’amélioration mais également de compléter les données déjà présentes.


115_V_A.jpg
115_V_A.jpg
CONCLUSION

Il nous parait important de souligner que malgré l’échéance de notre rendez-vous avec Claudine Guidat, nous avons continué notre travail régulier de l’anglais en nous basant sur nos objectifs à plus ou moins long terme et en intégrant l’anglais à nos activités courantes en projet.

De plus, un travail de formalisation et d'inter-activité entre nos activités et leur capitalisation à travers le passeport langue reste à développer par la suite.

Le profit que nous retirons de l’organisation de notre groupe projet ou de notre partenariat avec les autres groupes GAIA sont certes satisfaisant en matière de management d’équipe, mais il nous faut encore mettre à profit l’opportunité que nous avons de partager un apprentissage linguistique avec eux.



feedback.jpg
feedback.jpg
INDIVIDUAL COMMENTS


Guillaume

Le fait de voir la fin de l’année arriver à grand pas me donne une réelle impulsion supplémentaire en terme d’apprentissage de l’anglais. Nous sommes parvenus à nous fixer des objectifs clairs dont nous allons suivre la lignée jusqu’au terme de l’année et cette démarche est intéressante pour moi car cette année j’ai beaucoup travaillé sur ma capacité de m’organiser à long terme. Il est intéressant de voir qu’il est possible de recréer des conditions de travail en entreprise et d’en tirer les enseignements qui y sont rattachés. Cependant il faut garder à l’esprit que nos préjugés sont une barrière pour recréer une véritable atmosphère professionnelle. Toutefois, je trouve que cette démarche est un bon début..


Hélène

Le passeport langue et la Learning Team sont un travail de formalisation nécessaire à toute réflexion et capitalisation concernant notre rapport à l’apprentissage. Cette formalisation nous a pris du temps lorsque nous avons commencé à vouloir élaborer les différentes catégories. Cela a pu même être fastidieux pour le passeport langue pour lequel nous avons fini assez rapidement par nous répéter. Dans un second temps, l’élaboration de passeport langue a pu constituer entre nous un outil de communication et d’évaluation interne. De la même manière, le fait de créer des catégories dans le Learning Team nous a permis d’en tirer les grandes notions et de faire des liens entre celles-ci. Pour finir, le passeport langue et le Learning Team constituent des outils nécessaires à s’approprier pour pouvoir en tirer tous leurs avantages.


Jordan

Nos dernières séances ont été riches en nouvelles situations de travail. Le fait d’allier notre préparation pour la soutenance donc des exigences de résultats, avec le côté expérimental de l’auto-apprentissage, m’a permis de me focaliser alternativement sur différents points et donc de travailler autrement. Il a été nécessaire de mettre de côté certains réflexes quant à l’efficacité ou la rigueur pour laisser place à un lâcher prise afin d’être pleinement dans l’action en anglais. Certains points devaient cependant être abordés en français pour que les décisions prises soient claires pour chacun d’entre nous. Il me semble important pour la suite de créer une formalisation commune de ces séances pour pouvoir pleinement en tirer partie. Pourquoi pas une grille à remplir pour que la prise de note ne prenne pas trop de temps et empêche de se concentrer sur la séance.

Antoine

Toujours difficile de rester concentré sur l’auto apprentissage durant ces périodes de rush. Cependant, les activités que nous avons entrepris ont réussies à bien s’intégrer dans notre emploi du temps. Cela n’a pas été contraignant de travailler ces deux aspects, l’auto apprentissage et la préparation et formalisation du projet en vue de la soutenance de Jeudi. La poursuite de l’élaboration du passeport langue me permet de me situer vis-à-vis de mon niveau en anglais et ainsi d’identifier plus précisément mes axes de progression. La formalisation est réellement pour moi quelque chose d’intéressant car c’est une partie concrète et j’y suis à l’aise. Ce qui me permet de faire un lien avec le travail dans le plaisir que j’ai pu identifier en première année.




feedback.jpg
feedback.jpg
Mike COMMENTS

Malgré le côté Rush, on a quand même réussi à continuer --> le projet en anglais: Comment pourquoi? BON POINT, INTELLIGENT!
Explication, cohérence sur le niveau de difficulté, choix de sujet qu'on peut aborder,
Rajouter des choses dans la partie Motivation, le learning team a un temps de retard.

Pas de commentaires, visiblement ça avance bien. Même en période de rush! Démarche intelligente!
Learning team, bonne trame pour la soutenance.
Cette année, avons-nous fait des progrès? TOEIC à la rentrée.