Nous avons appréhendé le rapport aux matériaux dans la grande halle sous plusieurs aspects :

Des modules démonstrateurs de matériaux

Les visiteurs définissent leur parcours, qui est libre, en fonction de leurs envies, à travers différents modules qui représentent chacun une famille de matériaux :
- Un container pour représenter métaux et alliages
- Une serre pour les matériaux céramiques
- Une toileen PTFE (telle que nous l’avons imaginé pour définir un espace de conférence dans la Grande Halle) pour les matériaux composites
- Une cabane en bois pour mes matériaux naturels
- Un module gonflable pour les polymères
modules_démonstrateurs.pngAvec, dans chaque module, une entrée dans laquelle on verrait un historique, une salle principale parlant du matériau (élaboration, applications) et une sortie présentant les perspectives d’avenir pour chaque matériau, en lien avec la thématique « développement durable » du projet. Un panneau d’affichage serait réservé aux entreprises et des plaquettes pourraient être mises à disposition (pour résumés/contacts).
On trouverait également des expositions temporaires et une salle de projection, en rapport avec ces expositions. Dans chaque module, on pourrait réserver aussi une partie plus ludique, avec des jeux interactifs pour les plus jeunes.



Les matériaux à travers les âges

Dans ce concept, le parcours serait imposé, et le visiteur suivrait un chemin qui le guide chronologiquement, depuis la préhistoire jusqu’aux utilisations les plus modernes des matériaux.Cette fois-ci, les différents modules feraient figure de support historique :
- Module 1 : la préhistoire : utilisation des matériaux naturels (bois > roue, argile > maisons…)- Module 2 : début du Moyen Age : cuivre, fer, verre- Module 3 : Renaissance : porcelaine, acier puis métallurgie- Module 4 : XVIIIème : plâtre, zinc, acier- Module 5 : XIXème : thermocouples, développement des sciences physiques- Module 6 : Aujourd’hui : polymères, caoutchouc, matériaux électroniques- Module 7 : Avenir : composites et biomatériaux
Les différents modules indépendants seraient disposés les uns à la suite des autres, formant un circuit. Enfin, il serait intéressant d'évoquer en parallèle dans chacun des modules l’histoire de la Lorraine.
Ce parcours serait très interactif, intéressant pour les enfants. Une salle avec des ordinateurs serait à la sortie, dans lesquels une banque de données informatique serait à la disposition des utilisateurs, avec des contacts (entreprises, expositions, écoles…)

Des matériaux porteurs de sens à la portée de tous

expomatériaux.png
La fonction exposition / showroom autour des matériaux pourrait également se matérialiser sour forme d'exposition temporaires dynamisant le site. Ces dernières pourraient, pour captiver un public large, faire appel aux différent sens des visiteurs (vue, toucher, odorat, ouïe, le goût) et être mis en scène par des expériences simples, à la portée de tous.
exmatandid.png









D'autre part, des objets de la vie courante pourraient être exposés mêlant ainsi le living lab au showroom. Le grand pubic pourrait, par ailleurs, y entrevoir des thématiques plus spécifiques comme le sport la médecine sur le modèle de l’exposition allemande «Materials and Identity». Enfin, cet aspect showroom pourrait voir tout son sens avec l'appui d'acteurs locaux comme le CHU pour le domaine hospitalier ou le pôle sportif Rives de Meurthe pour le domaine sportif.

Un boîte à outil et un outil de décision pour l'expérimentation
tagère_fermée.png tagère_ouverte.pngtagère_avec_outils.png

Une bibliothèque interactive relative aux matériaux, directement consultable par les étudiants présents sur le site permettrait d'avoir à portée de main une capitalisation des connaissances en la matière et ainsi obtenir une vue globale sur l'existant pour utiliser cet ensemble d'informations comme un outil de décision pour tout projet ou expérimentation.
Cet outil serait sous forme d'étagère montée sur roulettes munie d'une interface informatique avec des échantillons de matériaux et des outils à disposition : l'aspect virtuel et interactif se verrait ainsi lié à l'aspect concret et fonctionnel.

En complément, une bibliothèque traditionnelle avec des ouvrages détaillés et des fiches techniques pourrait se trouver à disposition dans la petite halle.

<< Résultats : Zoom sur les espaces : L'espace d'expérimentation : "Container" - Résultats : Storyboards >>

SOMMAIRE